Lean Start-up

La création d’entreprise peut souffrir de deux écueils : une inadéquation du produit avec la demande et un temps trop long de développement et de préparation. Après avoir vécu plusieurs échecs, Eric Ries a proposé la méthode du Lean Startup afin de rendre le développement d’un nouveau produit plus rapide et en phase avec les attentes des clients. Inspirés par le lean manufacturing de Taiichi Ohno, les principes du lean startup ont été publiés en 2008 dans un ouvrage intitulé : The Lean Startup : How Today’s Entrepreneur Use Continuous Innovation to Create Radically Successful Businesses. Dans cet ouvrage, Eric Ries propose une méthode qui consiste à éviter les gaspillages, notamment en se concentrant principalement sur ce qui crée de la valeur pour le client. La méthode lean startup invite donc les entreprises à ne pas perdre de temps en développant des produits ou fonctionnalités qui ne seraient pas utilisés par le consommateur. Le processus de développement se fait alors à partir d’une démarche itérative qui consiste à définir et redéfinir les problèmes auxquels l’entreprise souhaitent répondre, connaître sa clientèle et développer un produit. Le produit ou service n’est donc pas développé sur la base d’un cahier des charges fixe, mais évolue à partir des retours des utilisateurs.

Avis de l’Observatoire : la méthode Lean Startup part d’un constat simple : les bons produits sont ceux qui répondent à un problème précis ; tandis que les bonnes fonctionnalités émergent des usages. Le développement d’une entreprise (ses produits, son marché, etc.) ne doit donc pas être déconnecté des clients, mais au contraire, se faire en relation avec eux. La méthode Lean Startup invite les entrepreneurs à aller à la rencontre des clients potentiels en confrontant sans cesse le produit avec l’expérience de terrain. D’un point de vue managérial, cette méthode est en rupture avec les méthodes qui reposent sur une préparation exhaustive du projet de création d’entreprise avec sa mise en œuvre. D’ailleurs, une démarche s’inspirant du lean startup démarre le plus souvent par le développement d’un Mininum Viable Product visant à récolter les commentaires des utilisateurs potentiels. Cette méthode est donc très inspirante pour les créateurs d’entreprises et plus largement, pour tous celles et ceux engagés dans des projets. Cependant, comme toutes les méthodes de management, il ne s’agit pas d’une approche miracle. Le lean startup a fait l’objet de nombreuses critiques, notamment pour sa difficulté à faire émerger innovations de rupture. D’un point de vue théorique, cette méthode renvoie à une conception de l’organisation comme phénomène en évolution permanente et participant à l’évolution de la société. En cherchant à répondre à des problèmes précis et en intégrant les clients potentiels dans le développement du produit, l’entreprise n’est pas une entité refermée sur elle-même, mais un mouvement constitutif de la société. D’ailleurs, cette approche influence tellement les créateurs d’entreprise et les financeurs que la capacité du produit ou service à changer la société est souvent un élément déterminant dans les pitchs et les business plans.

Recent Posts

Tous droits réservés ©2020 Observatoire de l'Innovation Managériale - Mentions légales 

  • Grey Twitter Icon