Crowdfunding

De l’anglais « crowd » pour foule et « funding » pour financement, le crowdfunding se traduit par « financement par la foule » ou plus communément « financement participatif ». Branche du crowdsourcing, le néologisme de crowdfunding est défini par Ordanini & al. (2011) comme « un effort collectif  réalisé par des personnes qui mettent en commun leur réseau et leur argent, habituellement par l'intermédiaire d’Internet, dans le but d'investir et de soutenir les efforts initiés par d'autres personnes ou organisations ».

Selon Ricordeau (2013), le crowdfunding peut s’exercer dans une perspective spéculative ou non. Dans une perspective spéculative, trois formes de financement participatif se distinguent : (1) La production communautaire permet aux investisseurs d’obtenir le statut de coproducteur. (2) Le prêt rémunéré permet à un porteur de projet d’obtenir de la part des internautes une somme d’argent qu’il s’engage à rembourser moyennant un taux d’intérêt préalablement défini. (3) S’agissant de l’investissement contre prise de participation, il offre la possibilité aux internautes d’investir dans le capital d’une entreprise.

Dans une perspective non spéculative, trois modèles sont identifiés : (1) Dans celui fondé sur le don, l’internaute apporte son soutien financier à un projet sans attendre de retours autres que symboliques (le plaisir d’aider typiquement). (2) Dans le modèle du prêt solidaire, la foule est invitée à prêter de l’argent sans intérêt en retour. (3) Enfin, le don moyennant contreparties permet à l’internaute, en échange de son soutien financier, de recevoir des contreparties tangibles ou intangibles.

 

Avis de l’Observatoire : Nombreux sont ceux qui considèrent que le crowdfunding trouve son origine dans la pratique ancestrale de la souscription : la basilique du Sacré-Cœur, la Sagrada Familia ou bien encore la Statue de la Liberté ont en leur temps été financées par la foule. La rupture avec cette pratique réside dans le champ des possibles qu’offre le web 2.0. En déplaçant le centre de gravité vers la foule, le crowdfunding constitue une alternative sérieuse aux sources de financement classiques. Il permet de toucher via le web un grand nombre de contributeurs potentiels. En outre, dans certains cas, le crowdfunding peut aller au-delà du seul aspect financier se conjuguant alors avec les autres branches du crowdsourcing. Par exemple, après avoir investi financièrement pour qu’un album musical puisse voir le jour, la foule peut également être sollicitée pour en designer ou bien choisir la pochette…

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts
Please reload

Tous droits réservés ©2020 Observatoire de l'Innovation Managériale - Mentions légales 

  • Grey Twitter Icon