Une zone d'accélération à la Française des Jeux

October 29, 2016

L’AZAP (Accelerated Zone for Accelerated Project) désigne un espace collaboratif mis en place à la Française des Jeux dès 2013 promettant d’aider les managers à résoudre leurs problématiques complexes (stratégiques ou organisationnelles) de manière accélérée. La pièce est décalée : meubles modulables et réagençables de toutes les couleurs, peluches, ballons, musique ambiance compétitions sportives, pancartes avec « enlever vos cravates », coin salon pour grignoter… mais aussi des smartboard, white bord, des post-it, des feutres… Bref, un substrat technique qui marque le ton d’une ambiance à la fois décontractée et dynamique. Inspirée de l’ASE (Accelerated Solutions Environment) développé par Cap Gemini sur la base des travaux du couple Matt et Gail Taylor (architecte et enseignante, respectivement), la méthodologie d’accompagnement de l’équipe AZAP combine des approches variées comme la pédagogie Montessori, l'approche systémique, l'approche holistique, l'approche environnementale, la théorie de l’apprentissage collectif accéléré, le design thinking, etc.

Le principe est simple : mettre des personnes aux profils variés dans un environnement décalé et les accompagner dans leur raisonnement permet d’obtenir en un temps accéléré des solutions collaboratives éclairées. Le processus est le suivant. Un porteur de projet contacte l’équipe AZAP. Lors de plusieurs réunions de préparation, il explique la problématique à laquelle il fait face et réfléchie avec l’équipe au design général de l’atelier (quels participants inviter, quelles sont les contraintes à respecter…). Un point particulier porte sur la détermination des livrables. Un facilitateur, le plus souvent externe à la FDJ (garantie de neutralité), est sollicité afin d’animer l’atelier. Son rôle est central pour l’obtention d’un plan d’action permettant de répondre à la problématique initiale, et donc pour la réussite d’un atelier AZAP. Les ateliers AZAP sont très sollicitants. Mis en place depuis presque trois ans, ce dispositif participe à une transformation plus large de l’entreprise vers une culture de travail plus collaboratif et transversal.  

 

Avis de l'Observatoire : La FDJ est une Société d'économie mixte d'Etat dotée d’une culture très hiérarchique (influence du politique français). Elle est dans une position monopolistique sur le marché (son CA progresse en continu). Toutefois, depuis quelques années, avec la montée de la digitalisation et la diminution du nombre de bar-tabac-presse, la FDJ aspire à un changement de culture. Elle se veut plus agile, plus moderne, avec un esprit startup... qui lui permettraient d’effectuer un virage stratégique vers le digital (en ciblant les 18-35 ans et en diversifiant ses points de vente tout en gardant ses joueurs historiques). Dans ce contexte de modernisation, l’AZAP est pour la FDJ un outil de rupture qui contribue à initier des transformations dans la manière de travailler en encourageant les dimensions collaboratives et transverses.En grande partie, AZAP fait le pari que le lieu et l'aménagement de l'espace comptent dans la collaboration et le travail. Il est difficile de savoir si le retour sur investissement est bon ou non. Probablement, AZAP contribue à mettre en scène les projets et à la dynamiser de cette façon.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts
Please reload

Tous droits réservés ©2020 Observatoire de l'Innovation Managériale - Mentions légales 

  • Grey Twitter Icon